Saturday Nice Fever !

 

brocante_placegaribaldi

 

TEMPS DE LECTURE : Environ 4 à 5 minutes!

Alors, cela se passe comment un Saturday Nice Fever ? 😉

Eh bien, cela peut commencer le matin par un petit tour au marché à la brocante, place Garibaldi, le 3e samedi du mois, ce qui était le cas samedi dernier, le 20 mai (et pour ceux qui sont vraiment accro, il y a aussi la brocante sur le Cours Saleya et Place Pierre Gautier tous les lundi de 7h à 18h, sauf les veilles de fête, dans le Vieux Nice). Les amoureux de vieux meubles et bibelots en tout genre ou encore les amateurs de curiosités seront comblés. Là, j’ai été impressionnée par un collectionneur de chopes de bière. Je me demande bien combien il y en avait.

brocante_choppebiere_garibaldi
Place Garibaldi @MissJam06

Ensuite, on peut aller se promener sur la Coulée Verte, ou si vous préférez, la Promenade du Paillon, de la Place Garibaldi à la Place Masséna.promenadedupaillon_miroirdeau

Après avoir bien flâné, observé les plantes et les fleurs, regardé les enfants jouer dans les jets d’eau et pris quelques photos du Vieux Nice reflété dans les miroirs d’eau, une petite faim commence à se faire sentir. C’est le moment de bifurquer vers le Vieux Nice. Ce ne sont pas les restaurants qui manquent. Pour ma part, comme je mange très souvent dehors, en particulier le midi, j’essaie toujours de trouver un endroit pas cher, genre snack ou boulangerie mais qui permet de manger en terrasse pour bien profiter du soleil, surtout en ce moment. J’essaie le plus possible d’échapper aux « attrape-touristes », souvent trop chers et pas forcément très bons. De temps en temps, j’aime bien aller à La Fabrique, 10 rue du Marché. Je prends la Descente du Marché, en profite pour jeter un coup d’œil à la boutique  Mille Fleurs, que j’aime beaucoup, pour sa déco qui me rappelle un certain « British Style », avec tous ces imprimés fleuris, j’adore ! Une bonne adresse pour faire des cadeaux aux copines mais à sa maman aussi. Tiens, cela aurait pu être une bonne idée pour la fête des mères ! Ce sera pour l’année prochaine maintenant.

auxmillefleurs_descentedumarché

Samedi dernier, je me suis laissée tenter par la traditionnelle salade niçoise. Simple mais bon ! De la salade bien-sûr, des œufs, du thon, des olives niçoises. Il y avait aussi des tomates confites et du fenouil. Tout cela agrémenté d’un filet d’huile d’olive Alziari et d’un peu de vinaigre Balsamique. Il n’y avait pas d’anchois, ce qui n’était pas sans me déplaire. J’ai pris une formule avec boisson et dessert. Il y avait pas mal de choix, ce qui était très bien. Le prix était très raisonnable. Je ne me rappelle plus exactement. Je dirais dans les 7 ou 8 euros. Après un p’tit café, finie la flânerie, place à la fièvre des grands boulevards avec toujours plus de foule le samedi pour aller faire du shopping.

saladeniçoise_lafabrique

Avec mon amie Louise, nous avons répondu « présentes » à l’invitation de la boutique Made In London, rue Niepce, qui proposait un petit goûter à l’occasion de son nouvel arrivage de vêtements pour la collection Printemps/été. Nous en avons, bien-sûr, profité pour faire notre sélection et essayé les modèles qui nous plaisaient le plus.

Après essayage, pour Louise, un très joli maillot de bain « chat » de la marque Banned à 65 euros, avec les petites oreilles devant et la queue derrière ! Un maillot qui semble nous transporter dans les années 30 à cause de la coupe enveloppante et couvrante au niveau des fesses et des cuisses. L’impression de revenir en 1936 et de découvrir le bonheur des congés payés ainsi que les premiers départs en vacances, en bord de mer.

maillotdebain_louise_madeinlondon

Pour moi, un t-shirt aussi très original de chez Akumu Ink, pour 39 euros, mon coup de cœur dans la boutique. On peut lire « Wear It to Death ! » sur l’étiquette. Le porter jusqu’à en mourir. Même les inscriptions sur cette étiquette m’ont beaucoup plu. Si ce n’est pas de l’addiction, ça ! Un joli octopus dandy d’une belle couleur verte est dessiné sur le devant du t-shirt. Vraiment amusant! Après avoir passé plus d’une heure dans la boutique, nous avons continué notre Saturday Nice Fever! 🙂

tshirt_missjam_madeinlondon

Un petit arrêt « glace » sur la place du palais de Justice, à «Oui, jelato ! » pour nous remettre de nos émotions et nous rafraîchir un peu, puis un petit tour au Maxi Bazar de la rue de la République.

ouigelato_placedupalaisdejustice_nice

Là-bas, on trouve de tout,  même ce dont on a pas besoin et on est pratiquement sûr de toujours repartir avec quelque chose. Pour moi, je ne sais plus trop comment cela s’appelle, je me suis laissé tenter par une sorte d’accroche chaussures que l’on peut mettre derrière une porte pour 5 euros. Ça va, je  m’en suis bien sortie. Mes chaussures ne sont plus mises en vrac dans  l’entrée de l’appartement. Une bonne chose!

rangementchaussures_maxibazar_nicerepublique

Elles sont rangées, chacune dans leur poche en plastique. Pour Louise, des accessoires de salle de bain et de cuisine. Mais elle reviendra car elle a aussi repéré les salons de jardin Hesperides et de la déco pour ses chambres. J’ai bien failli la laisser là-bas !

Pour finir notre aprem shopping, nous sommes allées dans une petite boutique, rue Bonaparte,  dont le nom est aussi original et atypique que la boutique : « Le Cri de l’Artichaut »: Un concept store présenté par Suzanne Gazin, sa propriétaire, comme un endroit original et créatif, qui arrive à allier art, mode et accessoires avec « un esprit parfois décalé, une touche « jeune créateur », un soupçon d’humour et un brin vintage », nous dit-elle dans son interview pour artcotedazur.

http://www.artcotedazur.fr/actualite,109/sorties,284/le-cri-de-l-artichaut,9682.html

Blog_Grafitee_Tshirts_Le_Cri_de_Lartichaut
Photo prise sur Google image @grafitee

Vous pouvez aussi aller lire leur article, très intéressant sur la boutique.

https://grafitee.fr/magazine/le-cri-de-lartichaut/

Louise a acheté un tapis d’éveil  mais aussi sac de rangements « Play and Go »,  avec de jolis flamants roses,  qui permet de récupérer tous les jouets posés dessus, comme une nappe de pique-nique qui deviendrait un baluchon. Le prix était autour de 35 euros, me semble-t-il.

L’idéal ! Moi, j’ai acheté deux pin’s, revival des années 80-90, une pinup et une bulle BD: « Awsome » ! Louise était bien tentée aussi par une jupe Wax (tissu africain) ; c’est très tendance en ce moment. Mais elle a préféré encore réfléchir.

pins_cridelartichaut

Alors, après avoir accompagné Louise un bout de chemin pour rentrer chez elle, car elle était bien chargée, je suis partie retrouver d’autres amis pour un apéro tapas à l’italienne, pour 6 euros uniquement, chez Paneolio, Boulevard Jean Jaurès mais aussi pour  écouter le groupe « The Cookie Nuts » formé de quatre super nanas pour un joli Medley Swing. Si vous avez envie de les découvrir, ne les ratez pas le 31 mai au Shapko, dans le Vieux Nice, un de mes repaires pour écouter du bon Jazz notamment. 

paneolio_thecookienuts_tapas

paneolio_aperitif

Enfin, pour bien finir la journée, une autre amie m’avait proposé de se joindre à elle pour une soirée « Poetry Slam » au Stage, un lieu maintenant incontournable à Nice! Il s’agit non seulement d’un bar mais aussi d’un lieu de spectacles, concerts Live, café théâtre… Un programme très complet pour pratiquement chaque jour de la semaine: des soirées « Jeu », « Blind Test », « café des langues »… Il y en a pour tout le monde, tous les goûts et tous les âges. Un endroit convivial, entre un « Upstairs » plutôt vintage et un « Downstairs », avec un p’tit côté « Batcave » pour des « underground » lovers! 😉

poetryslam_nice_thestage

Une première pour moi, à Nice. C’était très sympa ! Chaque slammeur venait clamer sa prose en y mettant rythme, rimes et humour. Tous les sujets étaient possibles, des plus farfelus aux plus traditionnels : des allergies, en passant par l’enseignement du français en Asie, la peur de l’autre, la politique ou encore l’amour, l’amour d’un Roméo et de sa Juliette ou encore l’amour d’un père pour son fils.

Vous pouvez lire un article sympa sur cet endroit à cette adresse:

http://nice-weekend.com/the-stage-cafe-theatre-et-musique-live-dans-le-vieux-nice/

Vous comprenez maintenant, pourquoi je parlais d’un Saturday Nice Fever !!! Heureusement, ce n’est pas comme ça tous les weekend quand même, car la fièvre du samedi à Nice a beau être très « nice », c’est aussi très épuisant !

Alors, ce sera Nice comme il VOUS plaira, as Nice as you like it🙂

By MissJam06,

le 27 mai 2017

Mille Fleurs,

1, Descente du Marché

06300 Nice

La Fabrique,

10, rue du Marché

06300 Nice

Made In London

1, rue Niepce

06000 Nice

https://www.facebook.com/boutiquemadeinlondon/?hc_ref=PAGES_TIMELINE

Oui, Jelato

5, rue de la Préfecture

06300 Nice

http://www.ouijelato.fr/

Maxi Bazar

52, Avenue de la République

06000 Nice

https://www.facebook.com/maxibazar/

Le Cri de l’Artichaut

25, rue Bonaparte,

06300 Nice

https://www.facebook.com/lecridelartichaut/

Paneolio

6, Boulevard Jean Jaurès

06000 Nice

https://www.facebook.com/paneolioauthenticitalianfood/

The Stage

4, rue du Pont Vieux,

06300 Nice

https://www.facebook.com/thestagenice/

Shapko

5, rue Rosseti

06300 Nice

https://www.facebook.com/shapkobarofficiel/

The Cookie Nuts

https://www.facebook.com/thecookienuts/

Auteur : Missjam06

Pour tout renseignement complémentaire ou conseil personnalisé, n'hésitez pas à me contacter via email. En particulier, si vous cherchez un "greeter" pour vous faire découvrir Nice et la côte d'Azur ou encore si vous avez envie d'allier tourisme et shopping, je pourrai vous faire quelques propositions amusantes et vous servir de "touristic shopper" et "personal coach". C'est comme il vous plaira :) ... as Nice as you like it!

2 réflexions sur « Saturday Nice Fever ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s