Nice Profile number two !

Louise, 38 ans, fonctionnaire, mariée, et maman d’un enfant

relooking_profile2_femme_artiste_closeup_sortie

ETAPE N°1 : Diagnostic et profil

Sa morphologie : Morphologie en X : « Sablier »

Ses mensurations :

HAUTEUR : 1m67

TAILLE : 36/38 (S/M)

POITRINE : 90 A

POIDS : 56 kg

Sa saison : L’automne : Louise a des cheveux bruns avec des reflets cuivrés, les yeux marrons et une peau plutôt claire. Les couleurs chaudes et vives lui vont bien au teint.

En hiver, Louise préfère mettre du noir, du bordeaux et du violet. En été, sa saison préférée, elle aime porter du orange, du rose fuchsia, du corail mais aussi du noir et du gris.

Type d’harmonies :

Elle aime associer les couleurs, en passant du camaïeux (trois couleurs qui se suivent sur le cercle chromatique) à l’analogique (trois teintes comprises dans un angle de 90° sur le cercle) lorsqu’il s’agit de sortir mais elle reste dans le monochrome ou les couleurs complémentaires dans sa vie quotidienne.

relooking_profile2_panier_vetements_closeup

Type de femme :

Profil majeur : Actuelle et moderne au quotidien. Pour travailler, elle préfère la sobriété et l’élégance mais ses vêtements conservent toujours une petite touche d’originalité et de fantaisie.

relooking_profile2_actuelle_noiretblanc

Profil mineur 1 : Artiste. Le weekend ou pour sortir boire un verre, elle aime cultiver un certain art de vivre. Elle voit le monde en couleurs et apprécie d’ajouter une petite touche d’excentricité à sa palette, en alliant des matières différentes. Elle privilégie le graphisme dans ses tenues mais n’hésitera pas à surprendre en optant pour un style plus Steampunk, que l’on peut aussi appelé « rétro futuriste », et décalé, en se prenant pour la Lady Mechanika, super héroïne des comics à la Benitez !

ladymechanika_benitez_comics

Profil mineur 2 : Couture. En soirée, elle aime jouer les mondaines et sortir le grand jeu. Elle se veut plus chic et sophistiquée. Elle se maquille comme une star de ciné 😉 Elle n’oublie pas les accessoires : bijoux, sac à main… Elle adore les vêtements de créateurs et s’amuse à découvrir de nouvelles marques, de nouvelles matières et de nouvelles boutiques.

relooking_profile2_femme_couture_salon

Son shopping :

Louise dépense environ 150 euros par mois, entre les vêtements, les chaussures et les accessoires. Une robe lui revient, en moyenne, à 75 euros ; un sac à main à 80 euros et une paire de chaussures à 100 euros.

Voici ses marques préférées :

Pour les vêtements :

– En tant que femme actuelle et moderne, elle aime beaucoup La Mode est à Vous (LMV)  qu’elle trouve dans la boutique de Nice Etoile, ou encore la marque Orion (London).

– En tant que femme artiste, elle adore la marque Anatopik qu’elle trouvait dans une boutique du Vieux Nice maintenant reconvertie ou  encore la marque Banned qu’elle achète très souvent chez Made in London. Vous pouvez d’ailleurs la retrouver en plein essayage dans un article consacré à cette boutique. 

– En tant que femme artiste et couture, elle achète souvent des tenues chez Cop Copine, rue de la préfecture, dans le Vieux Nice.

Mais d’autres marques lui plaisent aussi beaucoup comme Fairly, une marque italienne ou Bonsui, une marque londonienne par exemple.

Pour les sous-vêtements :

Elle trouve des parures intéressantes chez Rouge-Gorge, et des nuisettes chez Darjeeling dans la rue Masséna, une rue très commerçante de Nice, qui devient ensuite la rue de France. 

Pour les accessoires :

Elle achète souvent des bijoux, des foulards, des sacs à main chez L’Envol ou chez Mon Oeil dans le quartier Bonaparte de Nice qu’elle affectionne tout particulièrement mais aussi dans le Vieux Nice chez Comme Par Magie pour de jolis gants ou manitas. J’en profite pour vous rappeler que j’ai écrit un article sur cette boutique ainsi qu’un deuxième sur un accessoire coup de coeur. Pour les collants ou les bas, elle aime beaucoup la marque Love Me que l’on peut notamment trouver aux Galeries Lafayette.

Pour les chaussures :

En été, elle porte beaucoup des espadrilles ou des Tropéziennes. Pour les espadrilles, elle aime bien le design de Tony Pons : des espadrilles très féminines et élégantes tout en étant très confortables.

En hiver, elle préférera des boots, des bottines ou bien même des escarpins de chez Kickers.

Continuer à lire … « Nice Profile number two ! »

Saturday Nice Fever !

 

brocante_placegaribaldi

 

TEMPS DE LECTURE : Environ 4 à 5 minutes!

Alors, cela se passe comment un Saturday Nice Fever ? 😉

Eh bien, cela peut commencer le matin par un petit tour au marché à la brocante, place Garibaldi, le 3e samedi du mois, ce qui était le cas samedi dernier, le 20 mai (et pour ceux qui sont vraiment accro, il y a aussi la brocante sur le Cours Saleya et Place Pierre Gautier tous les lundi de 7h à 18h, sauf les veilles de fête, dans le Vieux Nice). Les amoureux de vieux meubles et bibelots en tout genre ou encore les amateurs de curiosités seront comblés. Là, j’ai été impressionnée par un collectionneur de chopes de bière. Je me demande bien combien il y en avait.

brocante_choppebiere_garibaldi
Place Garibaldi @MissJam06

Ensuite, on peut aller se promener sur la Coulée Verte, ou si vous préférez, la Promenade du Paillon, de la Place Garibaldi à la Place Masséna.promenadedupaillon_miroirdeau

Après avoir bien flâné, observé les plantes et les fleurs, regardé les enfants jouer dans les jets d’eau et pris quelques photos du Vieux Nice reflété dans les miroirs d’eau, une petite faim commence à se faire sentir. C’est le moment de bifurquer vers le Vieux Nice. Ce ne sont pas les restaurants qui manquent. Pour ma part, comme je mange très souvent dehors, en particulier le midi, j’essaie toujours de trouver un endroit pas cher, genre snack ou boulangerie mais qui permet de manger en terrasse pour bien profiter du soleil, surtout en ce moment. J’essaie le plus possible d’échapper aux « attrape-touristes », souvent trop chers et pas forcément très bons. De temps en temps, j’aime bien aller à La Fabrique, 10 rue du Marché. Je prends la Descente du Marché, en profite pour jeter un coup d’œil à la boutique  Mille Fleurs, que j’aime beaucoup, pour sa déco qui me rappelle un certain « British Style », avec tous ces imprimés fleuris, j’adore ! Une bonne adresse pour faire des cadeaux aux copines mais à sa maman aussi. Tiens, cela aurait pu être une bonne idée pour la fête des mères ! Ce sera pour l’année prochaine maintenant.

auxmillefleurs_descentedumarché

Samedi dernier, je me suis laissée tenter par la traditionnelle salade niçoise. Simple mais bon ! De la salade bien-sûr, des œufs, du thon, des olives niçoises. Il y avait aussi des tomates confites et du fenouil. Tout cela agrémenté d’un filet d’huile d’olive Alziari et d’un peu de vinaigre Balsamique. Il n’y avait pas d’anchois, ce qui n’était pas sans me déplaire. J’ai pris une formule avec boisson et dessert. Il y avait pas mal de choix, ce qui était très bien. Le prix était très raisonnable. Je ne me rappelle plus exactement. Je dirais dans les 7 ou 8 euros. Après un p’tit café, finie la flânerie, place à la fièvre des grands boulevards avec toujours plus de foule le samedi pour aller faire du shopping.

saladeniçoise_lafabrique

Continuer à lire … « Saturday Nice Fever ! »

Du Pain Sur La Planche

TEMPS DE LECTUREEnviron 2 à 3 minutes! 

dupainsurlaplanche_buddha

Après avoir découvert et suivi cette boulangerie sur Instagram, j’ai eu envie d’y aller pour tester. Les photos postées mettaient l’eau à la bouche. Je les ai d’ailleurs partagées sur ma page Facebook @MissJam06 pour Nice comme il VOUS plaira. Une première photo nous montrait une jolie terrasse, une cour végétale nous disait-on, et une table remplie de victuailles entre sucré et salé pour un brunch. Le commentaire nous invitait à venir découvrir ce lieu ce jeudi de l’Ascension afin de tester leur brunch. Et comme je vous l’ai dit sur la page, je me suis dit : « Eh bien, pourquoi pas ! ». Une autre photo proposait de participer à un concours PLANCHES BRUNCH afin de gagner la planche de son choix et de leur permettre d’obtenir plus de « Like » et de « Partage ». Une pratique très courante sur le web pour attirer plus de monde. Enfin, une autre photo présentait différentes focaccias maison : Tomate Mozarella, Jambon cru Parmesan, Jambon chèvre, Poulet chèvre pour nous rappeler des saveurs italiennes et c’est cela qui a fini par me décider. J’avais vraiment envie d’en goûter une.

Continuer à lire … « Du Pain Sur La Planche »

Hôtel Villa La Tour

20170427_192842
Hôtel Villa La Tour, 4 rue de la Tour, 06300 Nice  ©MissJam06

Introduction

TEMPS de LECTURE : Environ 3 à 4 minutes

Aujourd’hui, je vais vous présenter l’hôtel Villa La Tour, un des partenaires importants du Printemps des Comics, événement inédit à Nice, qui se déroulera les 5 et 6 mai 2017, c’est-à-dire dans exactement trois jours.

20170422_144058
©MissJam06

L’hôtel Villa La Tour a été enthousiasmé par le projet et a tout de suite accepté de participer en accueillant tous les artistes pendant ce weekend, pour dormir et manger bien-sûr, mais aussi pour permettre aux artistes de rencontrer le public en mettant leurs locaux à la disposition du Printemps des Comics pour les séances de dédicaces. Ainsi, une partie des artistes pourra profiter de la terrasse de l’hôtel qui pourrait s’avérer très inspirante au vu de son emplacement, chargé d’histoire, à l’entrée du Vieux Nice, non loin de la Promenade du Paillon et de la librairie Alfa BD qui organise l’événement avec la bibliothèque Louis Nucéra, UniversComics et Panini Comics. En effet, les artistes seront répartis sur ces trois sites d’exception, proches les uns des autres, pour permettre à tous de circuler facilement et surtout de ne rien rater.

20170422_144011
La terrasse, direction Boulevard Jean Jaurès et Promenade du Paillon ©MissJam06

J‘aimerais commencer par remercier monsieur Jérôme Billiard, le directeur de l’hôtel pour m’avoir reçue et avoir répondu à toutes mes questions, tout en gérant en même temps les allers et venues de ses clients et en essayant toujours de satisfaire chacun au mieux. Cela m’a tout de suite mis dans le bain. En effet, à cette période de l’année, les touristes commencent à affluer. J’ai pu observer le travail de toute l’équipe, de l’accueil à la mise en place du service de restauration pour le soir, en étant assise à une table à l’entrée du restaurant, en face de l’accueil et à côté du bar.

20170427_191008
L’accueil de l’hôtel Villa La Tour, vue du restaurant ©MissJam06

Mes premières découvertes

Pour dire la vérité, je n’avais jamais vraiment prêté attention à cet hôtel, situé au 4, rue de la Tour, ni n’en avais entendu parler avant que Fabien d’Alfa BD ne nous en vante tous les mérites, car, ce n’est pas la première fois qu’ils travaillent ensemble. Pourtant, je passe régulièrement dans cette rue et mange très souvent chez Paneolio, un restaurant pizzeria italien très sympa, aussi partenaire de l’événement, qui se trouve à l’angle de cette rue et donne sur le boulevard Jean Jaurès.

20170422_133601
Vue sur l’hôtel et le restaurant Paneolio, de l’angle de la rue de la Tour et du Boulevard Jean Jaurès ©Missjam06

Alors, avant d’aller me présenter à l’hôtel, je suis d’abord allée repérer les lieux et puis je suis aussi allée faire un tour sur leur site Internet : www.villa-la-tour.com

En fait, le bâtiment de l’hôtel appartient à l’ilôt Saint François. L’hôtel porte bien son nom, car, si on lève la tête, on ne pourra pas manquer de voir la Tour Saint François surmontée du drapeau rouge et blanc du comté de Nice.

20170427_192747
La Tour Saint François au dessus de l’hôtel Villa La Tour ©MissJam06

L’hôtel fait partie intégrante d’un ensemble classé «monument historique » entre la Tour Saint François, ancien clocher, vestige d’une église et du couvent des Cordeliers datant du XIII ème siècle. Et ce n’est pas tout ! En prenant quelques clichés de l’hôtel et de la rue, je me suis aperçue que le bâtiment qui juxtaposait l’hôtel et qui était apparemment maintenant une résidence privée, s’appelait « Le Capitole ». Je me demandais bien ce que ce bâtiment plutôt art déco avait pu être par le passé. Une question que je ne manquerais pas de poser au directeur de l’hôtel. Je vous laisse le plaisir de le découvrir dans la partie « Interview ».

20170427_192800
Le Capitole, à côté de l’hôtel Villa La Tour ©MissJam06

Mes premières impressions

Dès l’entrée dans cette rue, nous sommes intrigués par cette tour, éblouis par les reflets du soleil sur les façades orangées qui deviennent mordorées. L’hôtel Villa La Tour devient lui-même un vestige du passé. Il ne laisse rien transparaître de l’intérieur. Il semble à l’abri des regards. Il est longé d’une grande terrasse très agréable mais protégée du boulevard.

20170422_143940
©MissJam06

En quelques secondes, nous ne sommes plus sur le boulevard Jean Jaurès mais dans le Vieux Nice, dans le quartier Saint François. On quitte l’animation des grands boulevards pour le calme et la rencontre avec cet autre univers, chargé de secrets et d’histoire. Un chat noir, d’ailleurs, rôde dans le coin. Il semble être un habitué des lieux, peut-être en est-il le gardien. Il se pavane au soleil et semble apprécier le calme de cette rue, sorte de passage secret entre deux mondes qui se côtoient sans se faire de l’ombre.

20170427_192948
©MissJam06

Mon entrée à l’intérieur

Une fois la porte passée, je suis étonnée par ce que je vois : un lieu incroyablement moderne à la décoration soignée et épurée, avec une ambiance zen et naturelle, des peintures d’artistes aux murs, un mélange d’art contemporain et d’art décoratif mauricien.

20170427_191102
L’entrée de l’hôtel Villa La Tour ©MissJam06
20170427_191219
Vue sur l’entrée de l’hôtel Villa La Tour  ©MissJam06

Tiens, pourquoi mauricien ? Un mélange de traditions et de modernité. Un ensemble artistique qui fonctionne bien.

20170427_184848
©MissJam06

Je découvre même des peintures impressionnistes représentant plusieurs chambres de l’hôtel. Chacune d’entre elles porte un nom d’artiste peintre connu comme Chagall, Matisse, Klein ou Niki de Saint Phalle par exemple.

20170427_183020

20170427_182953

20170426_162849

Je me demande alors qui les a peintes. Une autre question à laquelle monsieur Billiard a répondu dans l’interview. Il semblerait, dès lors, que les propriétaires de ces lieux, tant Jérôme que Chimène Billiard soient passionnés par l’art, le voyage, l’histoire et la culture. Voici quelques bribes de l’interview avec Jérôme :

Continuer à lire … « Hôtel Villa La Tour »