Saturday Nice Fever !

 

brocante_placegaribaldi

 

TEMPS DE LECTURE : Environ 4 à 5 minutes!

Alors, cela se passe comment un Saturday Nice Fever ? 😉

Eh bien, cela peut commencer le matin par un petit tour au marché à la brocante, place Garibaldi, le 3e samedi du mois, ce qui était le cas samedi dernier, le 20 mai (et pour ceux qui sont vraiment accro, il y a aussi la brocante sur le Cours Saleya et Place Pierre Gautier tous les lundi de 7h à 18h, sauf les veilles de fête, dans le Vieux Nice). Les amoureux de vieux meubles et bibelots en tout genre ou encore les amateurs de curiosités seront comblés. Là, j’ai été impressionnée par un collectionneur de chopes de bière. Je me demande bien combien il y en avait.

brocante_choppebiere_garibaldi
Place Garibaldi @MissJam06

Ensuite, on peut aller se promener sur la Coulée Verte, ou si vous préférez, la Promenade du Paillon, de la Place Garibaldi à la Place Masséna.promenadedupaillon_miroirdeau

Après avoir bien flâné, observé les plantes et les fleurs, regardé les enfants jouer dans les jets d’eau et pris quelques photos du Vieux Nice reflété dans les miroirs d’eau, une petite faim commence à se faire sentir. C’est le moment de bifurquer vers le Vieux Nice. Ce ne sont pas les restaurants qui manquent. Pour ma part, comme je mange très souvent dehors, en particulier le midi, j’essaie toujours de trouver un endroit pas cher, genre snack ou boulangerie mais qui permet de manger en terrasse pour bien profiter du soleil, surtout en ce moment. J’essaie le plus possible d’échapper aux « attrape-touristes », souvent trop chers et pas forcément très bons. De temps en temps, j’aime bien aller à La Fabrique, 10 rue du Marché. Je prends la Descente du Marché, en profite pour jeter un coup d’œil à la boutique  Mille Fleurs, que j’aime beaucoup, pour sa déco qui me rappelle un certain « British Style », avec tous ces imprimés fleuris, j’adore ! Une bonne adresse pour faire des cadeaux aux copines mais à sa maman aussi. Tiens, cela aurait pu être une bonne idée pour la fête des mères ! Ce sera pour l’année prochaine maintenant.

auxmillefleurs_descentedumarché

Samedi dernier, je me suis laissée tenter par la traditionnelle salade niçoise. Simple mais bon ! De la salade bien-sûr, des œufs, du thon, des olives niçoises. Il y avait aussi des tomates confites et du fenouil. Tout cela agrémenté d’un filet d’huile d’olive Alziari et d’un peu de vinaigre Balsamique. Il n’y avait pas d’anchois, ce qui n’était pas sans me déplaire. J’ai pris une formule avec boisson et dessert. Il y avait pas mal de choix, ce qui était très bien. Le prix était très raisonnable. Je ne me rappelle plus exactement. Je dirais dans les 7 ou 8 euros. Après un p’tit café, finie la flânerie, place à la fièvre des grands boulevards avec toujours plus de foule le samedi pour aller faire du shopping.

saladeniçoise_lafabrique

Continuer à lire … « Saturday Nice Fever ! »

Du Pain Sur La Planche

TEMPS DE LECTUREEnviron 2 à 3 minutes! 

dupainsurlaplanche_buddha

Après avoir découvert et suivi cette boulangerie sur Instagram, j’ai eu envie d’y aller pour tester. Les photos postées mettaient l’eau à la bouche. Je les ai d’ailleurs partagées sur ma page Facebook @MissJam06 pour Nice comme il VOUS plaira. Une première photo nous montrait une jolie terrasse, une cour végétale nous disait-on, et une table remplie de victuailles entre sucré et salé pour un brunch. Le commentaire nous invitait à venir découvrir ce lieu ce jeudi de l’Ascension afin de tester leur brunch. Et comme je vous l’ai dit sur la page, je me suis dit : « Eh bien, pourquoi pas ! ». Une autre photo proposait de participer à un concours PLANCHES BRUNCH afin de gagner la planche de son choix et de leur permettre d’obtenir plus de « Like » et de « Partage ». Une pratique très courante sur le web pour attirer plus de monde. Enfin, une autre photo présentait différentes focaccias maison : Tomate Mozarella, Jambon cru Parmesan, Jambon chèvre, Poulet chèvre pour nous rappeler des saveurs italiennes et c’est cela qui a fini par me décider. J’avais vraiment envie d’en goûter une.

Continuer à lire … « Du Pain Sur La Planche »

Hanifa et Smaïl du 36 Bonap !

le-36-bonap
Photo prise sur leur page Facebook

Pour ma première interview, j’avais très envie d’interroger les propriétaires du 36 Bonap. Cela fait environ quatre ans que je connais cet endroit, qui se situe, lui aussi, dans mon quartier, comme vous l’aurez déjà compris avec le nom du lieu. C’est facile à retenir et ainsi, on ne peut pas oublier l’adresse du 36, rue Bonaparte. Avant, j’y allais de temps en temps, pour manger un burger maison, une salade à composer soi-même avec des produits frais ou un bon couscous préparé par Hanifa en fin de semaine. Et puis, depuis environ deux ans maintenant, c’est devenu ma cantine du mercredi, un lieu où je retrouve quelques amis après le travail, pour décompresser et passer un bon moment.

Je crois que je vais autant dans cet endroit pour sa cuisine simple et familiale que pour ses propriétaires, so nice, et à Nice, ce n’est pas une mince affaire. Vous ne serez pas forcément attiré par cet endroit, vu de l’extérieur. Il n’y a pas de devanture «tape à l’œil». Il ne s’agit pas d’un bar lounge ou d’un restau chic mais juste d’un petit endroit, difficile à définir, entre un snack bar, une petite brasserie ou un café en fonction de l’heure, avec une devanture sobre.

20170322_161553

Mais, une fois entré, c’est tout autre chose, un lieu haut en couleurs et en personnages, avec ses habitués où la promiscuité entraîne des conversations animées. On a un peu l’impression de se retrouver après avoir fait le marché, dans l’unique bistrot de la place de son village. Cela fait vraiment du bien lorsque l’on habite dans une métropole comme Nice.

Alors, voici l’interview de ces premiers Nice People. Après le rush du mercredi midi, je suis retournée en milieu d’après-midi au 36 Bonap pour pouvoir tranquillement discuter avec Smaïl ou plutôt Samy, comme ses clients l’appellent. Il s’est prêté au jeu sans hésitation et avec beaucoup d’entrain :

Continuer à lire … « Hanifa et Smaïl du 36 Bonap ! »