Souvenirs d’une NICE Destination : De la Passion Niçoise à la Douceur Angevine !

ilovenice_nicecommeilvousplaira

ça y est, les vacances sont terminées depuis presque un mois maintenant ! Tout le monde a repris le chemin du travail. Pour ma part, ce n’est pas si mal car à Nice, nous ne sommes pas les plus à plaindre. Nous avons la chance d’avoir la mer, le soleil et la montagne aussi à proximité. Alors, même si l’on travaille, on a toujours un peu l’impression d’être tout de même en vacances.

quairaubacapeu_nicecommeilvousplaira

Rien ne nous empêche d’aller piquer une tête, une fois le travail terminé ou de faire un petit footing le long de la Promenade des Anglais ou du côté de la Réserve, histoire de se mettre en jambe, avant d’aller bosser.

Malgré tout, il est agréable de changer d’air, de partir vraiment en vacances, de quitter un peu Nissa la Bella, pour mieux la retrouver et en apprécier tous ses attraits puis la voir à nouveau parer de tous ses plus beaux atours. Il ne s’agit pas de trahison, loin des yeux ne veut pas forcément dire loin du cœur. Il est parfois nécessaire de faire un break, d’aller respirer ailleurs pour voir si l’herbe est plus verte, pour mieux se rendre compte de ce que l’on a quitté et retrouver alors la bien aimée, comme au premier jour. Et oui, avec Nissa la Bella, c’est une relation passionnelle !;)

L’été est une période où tout est à son paroxysme. La chaleur monte. Le thermomètre explose ! Les plages sont noires de monde. De jour ou de nuit, les animations se multiplient. Partout la foule ! Je pense alors à cette chanson enivrante et étourdissante de Edith Piaf qui nous parle de cette foule qui l’emporte, qui l’entraîne, de ce violent coup de foudre et de cet arrachement à cet être tout aussi violent, happée par ce tourbillon de folie. J’entends ses paroles chantées à tue-tête :

« Je revois la ville en fête et en délire suffoquant sous le soleil et sous la joie; Et j’entends dans la musique, les cris, les rires qui éclatent et rebondissent autour de moi. Et perdue parmi ces gens qui me bousculent, étourdie, désemparée, je reste là … Et traînée par la foule qui s’élance et qui danse une folle farandole, je suis emportée au loin. Et je crispe mes poings maudissant la foule qui me vole l’homme qu’elle m’avait donné et que je n’ai jamais retrouvé.»

nicejazzfestival_nicecommeilvousplaira

C’est un peu tout cela que je tente de fuir pendant l’été. Besoin de me ressourcer, besoin d’une accalmie, de vivre moins passionnément pendant quelques temps, de retrouver une certaine douceur de vivre, et besoin d’un peu de fraîcheur aussi. La passion, c’est merveilleux mais c’est épuisant, non ?:)

Cela faisait longtemps que j’avais envie de découvrir les pays de la Loire, suivre ses méandres, entre la Loire, l’Indre et le Cher, visiter ses châteaux plus majestueux les uns que les autres, avoir cette impression étrange de remonter le cours du temps. Alors, après avoir examiné longuement la carte, après avoir feuilleté plusieurs guides touristiques, surfé sur plusieurs sites Internet, lu divers avis sur Trip Advisor ou encore Google Maps, j’ai fini par choisir le Val de Loire.

douceurangevine_nicecommeilvousplaira

Je décidais d’y emmener ma maman pour un pèlerinage familial et d’y embarquer une amie aussi, après avoir manqué notre escapade à Amsterdam pour cause d’accident stupide qui m’a valu un nez cassé ! D’autant plus besoin de repos et de « respiration » d’air pur, hum hum :-(

En fait, j’ai eu un vrai coup de cœur pour le Val de Loire. Je vais donc vous présenter ce Nice souvenir dans mon premier Top Ten ! 😀

En route pour une Nice destination !

Ce sera une Nice destination, comme il vous plaira, as Nice as you like it! 🙂 

By Miss Jam,

Le 25/09/2017

Super Mado au Théâtre de Verdure!

supermadodef6_300
@www.noelleperna.fr

Ce jeudi 3 aout 2017, le spectacle             « Super Mado » a été présenté par Noëlle Perna au théâtre de verdure.
Contrairement aux premiers spectacles, Mado fait son entrée par la scène. Elle enchaîne les situations autour de la mission donnée par le « reproducteur » d’une représentation  visuelle muette !

image-quay-34230913
@nicematin.com, photo de J.F. Ottonello

Gageure pour notre Mado qui se lance dans les histoires personnelles, avec ses personnages récurrents, mais aussi des personnages nouveaux. Elle rebondit, virevolte, nous entraîne dans son univers et son imaginaire.
Avec verve, ironie, pastiches et jeu de mots, elle nous égratigne, se moque gentiment des élus, de personnages connus, mais aussi d’elle-même, sans oublier nos travers personnels.

affiche-tournee-mado-remet-sa-tournee
@www.noelleperna.fr

Mado fait réfléchir tout en  faisant résonner la beauté de sa ville, de NOTRE ville, NISSA la BELLA. Malgré la catastrophe récente, elle lance un profond cri d’amour.

Continuer à lire … « Super Mado au Théâtre de Verdure! »

Nice Profile number two !

Louise, 38 ans, fonctionnaire, mariée, et maman d’un enfant

relooking_profile2_femme_artiste_closeup_sortie

ETAPE N°1 : Diagnostic et profil

Sa morphologie : Morphologie en X : « Sablier »

Ses mensurations :

HAUTEUR : 1m67

TAILLE : 36/38 (S/M)

POITRINE : 90 A

POIDS : 56 kg

Sa saison : L’automne : Louise a des cheveux bruns avec des reflets cuivrés, les yeux marrons et une peau plutôt claire. Les couleurs chaudes et vives lui vont bien au teint.

En hiver, Louise préfère mettre du noir, du bordeaux et du violet. En été, sa saison préférée, elle aime porter du orange, du rose fuchsia, du corail mais aussi du noir et du gris.

Type d’harmonies :

Elle aime associer les couleurs, en passant du camaïeux (trois couleurs qui se suivent sur le cercle chromatique) à l’analogique (trois teintes comprises dans un angle de 90° sur le cercle) lorsqu’il s’agit de sortir mais elle reste dans le monochrome ou les couleurs complémentaires dans sa vie quotidienne.

relooking_profile2_panier_vetements_closeup

Type de femme :

Profil majeur : Actuelle et moderne au quotidien. Pour travailler, elle préfère la sobriété et l’élégance mais ses vêtements conservent toujours une petite touche d’originalité et de fantaisie.

relooking_profile2_actuelle_noiretblanc

Profil mineur 1 : Artiste. Le weekend ou pour sortir boire un verre, elle aime cultiver un certain art de vivre. Elle voit le monde en couleurs et apprécie d’ajouter une petite touche d’excentricité à sa palette, en alliant des matières différentes. Elle privilégie le graphisme dans ses tenues mais n’hésitera pas à surprendre en optant pour un style plus Steampunk, que l’on peut aussi appelé « rétro futuriste », et décalé, en se prenant pour la Lady Mechanika, super héroïne des comics à la Benitez !

ladymechanika_benitez_comics

Profil mineur 2 : Couture. En soirée, elle aime jouer les mondaines et sortir le grand jeu. Elle se veut plus chic et sophistiquée. Elle se maquille comme une star de ciné 😉 Elle n’oublie pas les accessoires : bijoux, sac à main… Elle adore les vêtements de créateurs et s’amuse à découvrir de nouvelles marques, de nouvelles matières et de nouvelles boutiques.

relooking_profile2_femme_couture_salon

Son shopping :

Louise dépense environ 150 euros par mois, entre les vêtements, les chaussures et les accessoires. Une robe lui revient, en moyenne, à 75 euros ; un sac à main à 80 euros et une paire de chaussures à 100 euros.

Voici ses marques préférées :

Pour les vêtements :

– En tant que femme actuelle et moderne, elle aime beaucoup La Mode est à Vous (LMV)  qu’elle trouve dans la boutique de Nice Etoile, ou encore la marque Orion (London).

– En tant que femme artiste, elle adore la marque Anatopik qu’elle trouvait dans une boutique du Vieux Nice maintenant reconvertie ou  encore la marque Banned qu’elle achète très souvent chez Made in London. Vous pouvez d’ailleurs la retrouver en plein essayage dans un article consacré à cette boutique. 

– En tant que femme artiste et couture, elle achète souvent des tenues chez Cop Copine, rue de la préfecture, dans le Vieux Nice.

Mais d’autres marques lui plaisent aussi beaucoup comme Fairly, une marque italienne ou Bonsui, une marque londonienne par exemple.

Pour les sous-vêtements :

Elle trouve des parures intéressantes chez Rouge-Gorge, et des nuisettes chez Darjeeling dans la rue Masséna, une rue très commerçante de Nice, qui devient ensuite la rue de France. 

Pour les accessoires :

Elle achète souvent des bijoux, des foulards, des sacs à main chez L’Envol ou chez Mon Oeil dans le quartier Bonaparte de Nice qu’elle affectionne tout particulièrement mais aussi dans le Vieux Nice chez Comme Par Magie pour de jolis gants ou manitas. J’en profite pour vous rappeler que j’ai écrit un article sur cette boutique ainsi qu’un deuxième sur un accessoire coup de coeur. Pour les collants ou les bas, elle aime beaucoup la marque Love Me que l’on peut notamment trouver aux Galeries Lafayette.

Pour les chaussures :

En été, elle porte beaucoup des espadrilles ou des Tropéziennes. Pour les espadrilles, elle aime bien le design de Tony Pons : des espadrilles très féminines et élégantes tout en étant très confortables.

En hiver, elle préférera des boots, des bottines ou bien même des escarpins de chez Kickers.

Continuer à lire … « Nice Profile number two ! »