Hôtel Villa La Tour

20170427_192842
Hôtel Villa La Tour, 4 rue de la Tour, 06300 Nice  ©MissJam06

Introduction

TEMPS de LECTURE : Environ 3 à 4 minutes

Aujourd’hui, je vais vous présenter l’hôtel Villa La Tour, un des partenaires importants du Printemps des Comics, événement inédit à Nice, qui se déroulera les 5 et 6 mai 2017, c’est-à-dire dans exactement trois jours.

20170422_144058
©MissJam06

L’hôtel Villa La Tour a été enthousiasmé par le projet et a tout de suite accepté de participer en accueillant tous les artistes pendant ce weekend, pour dormir et manger bien-sûr, mais aussi pour permettre aux artistes de rencontrer le public en mettant leurs locaux à la disposition du Printemps des Comics pour les séances de dédicaces. Ainsi, une partie des artistes pourra profiter de la terrasse de l’hôtel qui pourrait s’avérer très inspirante au vu de son emplacement, chargé d’histoire, à l’entrée du Vieux Nice, non loin de la Promenade du Paillon et de la librairie Alfa BD qui organise l’événement avec la bibliothèque Louis Nucéra, UniversComics et Panini Comics. En effet, les artistes seront répartis sur ces trois sites d’exception, proches les uns des autres, pour permettre à tous de circuler facilement et surtout de ne rien rater.

20170422_144011
La terrasse, direction Boulevard Jean Jaurès et Promenade du Paillon ©MissJam06

J‘aimerais commencer par remercier monsieur Jérôme Billiard, le directeur de l’hôtel pour m’avoir reçue et avoir répondu à toutes mes questions, tout en gérant en même temps les allers et venues de ses clients et en essayant toujours de satisfaire chacun au mieux. Cela m’a tout de suite mis dans le bain. En effet, à cette période de l’année, les touristes commencent à affluer. J’ai pu observer le travail de toute l’équipe, de l’accueil à la mise en place du service de restauration pour le soir, en étant assise à une table à l’entrée du restaurant, en face de l’accueil et à côté du bar.

20170427_191008
L’accueil de l’hôtel Villa La Tour, vue du restaurant ©MissJam06

Mes premières découvertes

Pour dire la vérité, je n’avais jamais vraiment prêté attention à cet hôtel, situé au 4, rue de la Tour, ni n’en avais entendu parler avant que Fabien d’Alfa BD ne nous en vante tous les mérites, car, ce n’est pas la première fois qu’ils travaillent ensemble. Pourtant, je passe régulièrement dans cette rue et mange très souvent chez Paneolio, un restaurant pizzeria italien très sympa, aussi partenaire de l’événement, qui se trouve à l’angle de cette rue et donne sur le boulevard Jean Jaurès.

20170422_133601
Vue sur l’hôtel et le restaurant Paneolio, de l’angle de la rue de la Tour et du Boulevard Jean Jaurès ©Missjam06

Alors, avant d’aller me présenter à l’hôtel, je suis d’abord allée repérer les lieux et puis je suis aussi allée faire un tour sur leur site Internet : www.villa-la-tour.com

En fait, le bâtiment de l’hôtel appartient à l’ilôt Saint François. L’hôtel porte bien son nom, car, si on lève la tête, on ne pourra pas manquer de voir la Tour Saint François surmontée du drapeau rouge et blanc du comté de Nice.

20170427_192747
La Tour Saint François au dessus de l’hôtel Villa La Tour ©MissJam06

L’hôtel fait partie intégrante d’un ensemble classé «monument historique » entre la Tour Saint François, ancien clocher, vestige d’une église et du couvent des Cordeliers datant du XIII ème siècle. Et ce n’est pas tout ! En prenant quelques clichés de l’hôtel et de la rue, je me suis aperçue que le bâtiment qui juxtaposait l’hôtel et qui était apparemment maintenant une résidence privée, s’appelait « Le Capitole ». Je me demandais bien ce que ce bâtiment plutôt art déco avait pu être par le passé. Une question que je ne manquerais pas de poser au directeur de l’hôtel. Je vous laisse le plaisir de le découvrir dans la partie « Interview ».

20170427_192800
Le Capitole, à côté de l’hôtel Villa La Tour ©MissJam06

Mes premières impressions

Dès l’entrée dans cette rue, nous sommes intrigués par cette tour, éblouis par les reflets du soleil sur les façades orangées qui deviennent mordorées. L’hôtel Villa La Tour devient lui-même un vestige du passé. Il ne laisse rien transparaître de l’intérieur. Il semble à l’abri des regards. Il est longé d’une grande terrasse très agréable mais protégée du boulevard.

20170422_143940
©MissJam06

En quelques secondes, nous ne sommes plus sur le boulevard Jean Jaurès mais dans le Vieux Nice, dans le quartier Saint François. On quitte l’animation des grands boulevards pour le calme et la rencontre avec cet autre univers, chargé de secrets et d’histoire. Un chat noir, d’ailleurs, rôde dans le coin. Il semble être un habitué des lieux, peut-être en est-il le gardien. Il se pavane au soleil et semble apprécier le calme de cette rue, sorte de passage secret entre deux mondes qui se côtoient sans se faire de l’ombre.

20170427_192948
©MissJam06

Mon entrée à l’intérieur

Une fois la porte passée, je suis étonnée par ce que je vois : un lieu incroyablement moderne à la décoration soignée et épurée, avec une ambiance zen et naturelle, des peintures d’artistes aux murs, un mélange d’art contemporain et d’art décoratif mauricien.

20170427_191102
L’entrée de l’hôtel Villa La Tour ©MissJam06
20170427_191219
Vue sur l’entrée de l’hôtel Villa La Tour  ©MissJam06

Tiens, pourquoi mauricien ? Un mélange de traditions et de modernité. Un ensemble artistique qui fonctionne bien.

20170427_184848
©MissJam06

Je découvre même des peintures impressionnistes représentant plusieurs chambres de l’hôtel. Chacune d’entre elles porte un nom d’artiste peintre connu comme Chagall, Matisse, Klein ou Niki de Saint Phalle par exemple.

20170427_183020

20170427_182953

20170426_162849

Je me demande alors qui les a peintes. Une autre question à laquelle monsieur Billiard a répondu dans l’interview. Il semblerait, dès lors, que les propriétaires de ces lieux, tant Jérôme que Chimène Billiard soient passionnés par l’art, le voyage, l’histoire et la culture. Voici quelques bribes de l’interview avec Jérôme :

Continuer à lire … « Hôtel Villa La Tour »

Sakura. Sakura Zensen. Hanami.

france-japon-visiter-visiter-chemin-philosophe-kyoto-2-1
Le chemin du philosophe, kyoto, Japon. Photo prise du blog: http://francejapon.fr/japon-visiter-le-chemin-du-philosophe-a-kyoto

Des milliers, des millions de fleurs de cerisiers composent des bouquets odorants, camaïeu de blanc et de rose, contrastent avec le vert des parterres des parcs et égaient les avenues : c’est la période de Hanami.

Hanami, la fête des cerisiers en fleurs (Sakura), est une période de renaissance au Japon.

C’est le retour du printemps, du soleil, et de la vie !

C’est une période où les Japonais, en temps normal plutôt calmes et discrets, se mettent à revivre. La gaieté et les sourires éclairent leurs visages.

kimonos et sakura
Couple en tenue traditionnelle, sur le chemin du philosophe. Photo prise par Jax pendant son voyage. ©Jax

C’est le moment de grandes retrouvailles dans les parcs : on étend sur le sol de grandes ou petites toiles. On s’assied en famille, entre amis, entre collègues, entre lycéens, pour pique-niquer, boire du saké, sous les cerisiers en fleurs. Tous viennent fêter ce retour du printemps.

piquenique sous les cerisiers
©Jax

On se rend aussi par grands nombres dans les principaux temples pour prier ou simplement célébrer le Japon éternel, pour se sentir appartenir au cycle de la vie.

Continuer à lire … « Sakura. Sakura Zensen. Hanami. »